Err

Les Médicaments Vétérinaires

Vetacortyl (VETOQUINOL)

 

Composition

Suspension injectable :
METHYLPREDNISOLONE
(s.f. d'acétate) : 35,97 mg
(éq. à 40 mg d'acétate de méthylprednisolone)
Parahydroxybenzoate de méthyle : 1,20 mg
Parahydroxybenzoate de propyle : 0,20 mg
Excipients q.s.p. : 1 ml

Propriétés

La méthylprednisolone est un glucocorticoïde de synthèse non fluoré. La faible hydrosolubilité de la molécule lui confère une action retard. Sa durée d'action est d'environ 3 semaines. Dans le sang, l'acétate de méthylprednisolone est hydrolysé avec libération de la fraction active : la méthylprednisolone. Celle-ci exerce ses propriétés anti-inflammatoires en inhibant les premier et dernier stades de l'inflammation. Les glucocorticoïdes ont chez les carnivores domestiques un effet sur le métabolisme en accroissant la néoglucogenèse.
La méthylprednisolone n'a pas d'action minéralocorticoïde.

Indications

Chez les chiens et chats, traitement des états inflammatoires et allergiques chroniques telles que :
- Dermatoses prurigineuses et exsudatives ;
- Affections rhumatoïdes, ostéo-articulaires et musculaires.

Administration et posologie

Voies I.M., intra-synoviale, sous-conjonctivale ou intra-rachidienne (chiens).
Voie S.C. (chats).
Chiens :
Voie I.M. : 0,05 à 1 ml par animal (=2 à 40 mg/kg d'acétate de méthylprednisolone).
Voie sous-conjonctivale : 0,13 à 0,5 ml par œil (=5 à 20 mg/kg).
Voie intra-synoviale : 0,5 ml par articulation (=20 mg/kg).
Voie intra-rachidienne : 0,25 à 0,5 ml par animal (=10 à 20 mg/kg).
Chats (voie S.C.) : 0,5 ml par animal (=20 mg/kg).
Rythmes d'administration en fonction de l'évolution des syndromes traités (en moyenne 1 fois par semaine).
Durée d'action : une injection I.M. est souvent suffisante pour obtenir un effet thérapeutique durable de 3 à 4 semaines.

Contre-indications

Celles des corticoïdes en général, soit :
- diabète sucré,
- glaucome,
- gestation (embryotoxicité en début de gestation),
- ostéoporose,
- nécrose osseuse aseptique,
- affections rénales et cardiaques,
- déficit immunitaire,
- maladies parasitaires graves,
- hypersensibilité connue au principe actif ou à l'un des excipients,
- en cas d'ulcérations ou de plaies qui cicatrisent mal,
- âge avancé.

Effets indésirables

Les effets secondaires de la méthylprednisolone sont ceux des glucocorticoïdes : hypocorticisme, syndrome de Cushing, diabète, hépatomégalie, polyurie-polydipsie, augmentation de l'appétit.
Les faibles doses utilisées dans les traitements à l'acétate de méthylprednisolone diminuent considérablement l'importance de ces effets. L'importance des effets observés est donc dose-dépendante et dépend également de la durée du traitement.

Précautions d'emploi

Précautions d'emploi et mises en garde pour les espèces cibles :
La voie intraveineuse est formellement interdite.
Prescrire avec précautions chez les animaux âgés ou en phase d'infection virale ou bactérienne. En cas de traitement prolongé, respecter les règles classiques de prescription des corticoïdes.
Chez le chien, une administration I.M. induit des modifications mineures mais relativement longues de certains paramètres biochimiques et hématologiques, notamment des enzymes hépatiques.
Précautions en cas de gravidité ou de lactation :
Les études chez les animaux de laboratoire ont mis en évidence des effets embryotoxiques. La méthylprednisolone peut traverser le placenta. Une action tératogène peut être observée.
L'utilisation chez les femelles gestantes est contre-indiquée.
Interactions :
Ne pas administrer conjointement avec d'autres corticoïdes ou AINS.
Augmentation du métabolisme des corticoïdes par les barbituriques et les anticonvulsivants.
L'association avec des diurétiques contenant un groupement thiazide augmente le risque d'intolérance au glucose.
En cas de diabète, les corticoïdes peuvent augmenter le besoin en insuline ou en médicaments hypoglycémiants oraux.
Les corticoïdes peuvent diminuer l'activité des antibiotiques bactériostatiques.
Avec les anticoagulants, il existe un risque d'augmentation des ulcérations gastriques.
Les œstrogènes peuvent augmenter les effets des corticoïdes alors que le kétoconazole les diminue.
Respecter un délai de 2 semaines avant et après vaccination.
Surdosage :
Il est peu probable qu'un surdosage pendant une courte durée entraine des effets. Les symptômes qui pourraient être observés sont ceux relatifs au SNC (agressivité, cécité, perte d'orientation, ataxie, dépression).
Précautions pour l'utilisateur :
Bien se laver les mains après utilisation.

Catégorie

Liste I.
A ne délivrer que sur ordonnance.

Conservation

A conserver à une température ne dépassant pas 25°C.
Conserver soigneusement fermé à l'abri de la lumière.
Après ouverture, ne pas conserver.

Présentation(s)

A.M.M. FR/V/9097318 7/1983
Boîte de 1 flacon verre de 5 ml

GTIN 03605870001354

Laboratoire VÉTOQUINOL S.A.

70204 LURE CEDEX
Direction France
31, rue des jeuneurs
75002 PARIS
Tél. : 01.55.33.50.25
Fax : 01.47.70.42.05